Histoire

Histoire

En 1972, un forestier de l’Office national des forêts (ONF) a eu l’idée de créer le Parc Animalier des Yvelines, sur la surface actuelle de l’Espace Rambouillet, au cœur de la prestigieuse forêt domaniale de Rambouillet. Ce parc avait pour but de proposer aux citoyens urbains de plus en plus nombreux la découverte de la grande faune de nos forêts tempérées, à savoir cerf, chevreuil, daim et sanglier, au sein de leur habitat naturel, sans barrière entre les animaux et les visiteurs.

Pour favoriser la vision des visiteurs, une forte densité d’animaux (10 fois supérieure à la normale) était concentrée sur les 250 ha clôturés du site. Environ 200 grands animaux d’origines diverses (Rambouillet, Normandie, Chambord, Hongrie…) pour réduire les probabilités de consanguinité ont été rassemblés. Plusieurs catégories de public cible étaient identifiées : les familles, les scolaires, les passionnés de photographie animalière et les scientifiques intéressés par l’étude des grands animaux forestiers. Le parc a vécu sous cette forme jusqu’en 1994.

En 1994, l’ONF a souhaité donner un nouvel élan au parc pour augmenter sa visibilité. Une volerie de rapaces proposant des démonstrations de vol à ciel ouvert a vu le jour et le site a pris un nouveau nom : « Espace Rambouillet ».

En 2007, l’ONF a créé sur l’Espace Rambouillet, le premier parcours Odyssée Verte : il s’agit d’un sentier suspendu dans les arbres de 300 m de long, traversant 18 plate-formes et culminant à 8 m de haut, arrimé à de solides chênes, accessible à tous à partir de 3 ans.

Au bout de plus de 40 ans d’existence, l’Espace Rambouillet est un concept reconnu, visité par un public d’habitués (40% des visiteurs de l’Espace Rambouillet sont déjà venus), qui considèrent le site comme un lieu naturel et apaisant où on retisse un lien fort avec la nature et ses habitants.

Le site enregistre une fréquentation moyenne d’environ 100 000 visiteurs par an.