Description

La forêt sauvage

Libérez vos émotions

Pour celui qui entre dans les 180 ha de bois profonds, des rencontres inoubliables s’offrent à lui, s’il sait ouvrir les yeux et faire preuve de discrétion : une biche et son faon, le déboulé puissant d’un sanglier, l’apparition d’un grand cerf… Tout défie la curiosité du randonneur, qui devient vite explorateur de notre proche nature sauvage.

A chaque saison ses découvertes

  • Au gré des saisons, les émotions sont fortes et changent de nature. En hiver, les cerfs perdent leurs bois et s’appellent « cerfs-mulets ». Au printemps, c’est au tour des daims. C’est aussi l’époque pour observer les femelles (biches ou daines) se promenant avec leurs petits, nés en mai ou juin. L’été, en scrutant les fougères sur les crêtes vous pouvez surprendre les animaux venus s’y réfugier pour se protéger du soleil. A l’automne, les chevreuils perdent leurs bois et la ronde des saisons recommence. Quant au sanglier, il procure à chaque saison une émotion aussi intense.

Au diapason des habitants de la forêt

Persévérance et discrétion sont indispensables. Mais l’émotion provoquée par la fuite soudaine d’un sanglier ou le saut magnifique d’un chevreuil sera votre récompense. Au cours de votre marche, n’hésitez pas à quitter les sentiers et vous enfoncer dans la forêt pour approcher les animaux. Soyez attentif aux indices et traces qu’ils laissent : crottes de cerf ou de biche, empreintes de sanglier, jeunes pousses broutées… Vous deviendrez vite un véritable explorateur de la nature vivante. Vous êtes en présence d’animaux sauvages : restez calme ! Pour votre sécurité et pour votre plaisir, nous vous demandons d’adopter un comportement responsable : autodiscipline et solidarité entre visiteurs sont les éléments de base d’une promenade riche en découvertes.

Durée de visite : 2 heures environ.

 


A découvrir en Vidéo :