2022, Un nouveau projet pour le développement de l’Espace Rambouillet

2022, Un nouveau projet pour le développement de l'Espace Rambouillet

2022, Un nouveau projet pour le développement de l’Espace Rambouillet

Un nouveau projet pour le développement de l’Espace Rambouillet

Après analyse et étude sur les nouvelles orientations à prendre pour le parc animalier et forestier Espace Rambouillet, créé et géré par l’ONF, et compte tenu des besoins en investissements nécessaires aujourd’hui, l’Office national des forêts a fait le choix de confier la gestion et le développement du parc à un opérateur privé via une concession de service d’une durée de 30 ans.

 

Depuis sa création en 1972, le parc animalier propose à ses visiteurs une immersion nature inédite devenue un marqueur de l’identité territoriale rambolitaine. En effet, il propose une expérience unique d’observation de la grande faune forestière dans un contexte de semi liberté pour les animaux.

L’espace Rambouillet accueille plus de 100 000 visiteurs par an avec un très grand taux de satisfaction. Ces visiteurs reviennent très souvent d’une année sur l’autre, symbole d’un engouement certain pour les activités proposés par le parc.

Après un travail de redressement économique des activités du parc animalier, l’ONF, accompagné d’un cabinet spécialisé, a lancé une étude sur le développement du site en concertation avec les acteurs locaux (les communes de situation, l’agglomération de Rambouillet territoire, le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le Département des Yvelines, la région IDF et l’Agence des Espaces Verts…).

Cette étude a confirmé le potentiel, l’attractivité et l’originalité du site, mais également le besoin d’investissement et de rénovation important, estimé à plusieurs millions d’euros.

En corrélation avec la situation économique actuelle, l’ONF n’a plus la capacité d’investir directement dans le parc à la hauteur des besoins.

Parce que le parc est un véritable vecteur de développement territorial et que le public exprime de plus en plus de besoin de s’immerger dans la nature, L’ONF souhaite que le parc continue à accueillir du public. En ce sens, l’Office a réorienté sa réflexion vers une gestion déléguée, confiée à un opérateur privé via une concession de service, cadrée par un cahier des charges, élaboré par l’ONF avec les acteurs locaux.

Depuis mars 2021, l’appel d’offre a été lancé, et chaque candidat retenu présentera un projet. Ils seront étudiés en concertation avec le comité de pilotage pour le développement de l’Espace Rambouillet mis en place par l’ONF.

 

Depuis 2020, la direction de l’ONF, tenant compte du contexte financier de l’établissement qui ne permet pas un réinvestissement au niveau requis, s’est attachée à étudier les orientations possibles pour le parc et a ainsi porté son choix sur la concession de service permettant d’assurer la continuité du service et du concept, avec des orientations fixées par l’ONF. Cela permettra le développement des activités du parc, en s’appuyant sur un opérateur dont c’est la compétence et le maintien des emplois.

Après la diffusion d’un appel d’offre en avril 2021, une première sélection de 3 candidatures a été faite. Ces candidats ont reçu le cahier des charges et doivent présenter leur projet avant la fin de l’année 2021.

Après une ultime sélection, l’opérateur et son projet seront présentés au comité de pilotage et au ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

Le nouvel opérateur devrait prendre en charge le parc animalier de l’Espace Rambouillet en septembre 2022.

Dans le cadre de cette transition, le parc fermera ses portes le 27 novembre 2021 pour la saison hivernale, mais ne rouvrira pas en début d’année 2022. La réouverture de l’Espace Rambouillet sera définie par le nouvel opérateur après sa prise en main en septembre 2022.